Les spectacles

J’écris comme on se venge

8380_JV_V.Vanhecke
Photo : Vincent Vanhecke

En 2004 et 2007, Magyd Cherfi (chanteur et parolier du groupe Zebda) fait paraître deux livres chez Actes Sud « Livret de famille » et « La Trempe ».
Dans une suite de récits, souvenirs, textes d’humeur ou d’opinion, Magyd Cherfi livre l’histoire de sa vie et bien au-delà, celle d’une génération.

La compagnie Les Arts Oseurs est tombée sous le charme de cette parole contemporaine, urbaine et politique et s’est emparée de ce texte autobiographique.
En 2012, elle crée « Livet de famille », un spectacle en déambulation dans l’espace public qui fait le tour de France.

En 2015, elle crée « J’écris comme on se venge », comme un deuxième épisode, la suite d’une histoire avec des mots qui n’en avaient pas fini de résonner.

Cette fois, le petit garçon né dans les cités toulousaines a grandi.
Il est devenu un homme, sorti du quartier aux forceps mais toujours hanté par les siens, par leurs baisers et leurs claques, leurs bleus de travail et leur manque de mot, leur amour immense… Avec rugosité et poésie, il nous livre une autre histoire de la République.

Sur un espace réduit, entourés de matières brutes, le peintre et la comédienne passent tour à tour d’une incarnation de la famille Cherfi, au plus près de ses couleurs et de ses coups de gueules, à de vrais moments de performances mêlant textes et peinture.

Durée : 50 min
Tout public à partir de 12 ans
Jauge : entre 80 et 200 p. (selon gradinage)
0479_JV_V.Vanhecke
Photo : Vincent Vanhecke