La compagnie

Les anciens éditos

Scruter la ville, arpenter ses sentiers de béton, chercher ses places, pour faire sa trace.
Y créer le chemin de notre épopée en mouvement, pour l’épopée de ces Tondues des uns et des autres et trouver la voie de leur histoire.

Une semaine à toucher les murs, scruter l’histoire, imaginer
Chercher là où ça résonne
Marcher, marcher, user les grôles
Recommencer, tout balayer, remettre à plat, recommencer.
Traquer le coin puis le recoin
Saisir le temps, son palpitant
Humer l’histoire sous son asphalte
Pour faire la nôtre sur son asphalte
Croiser les doigts, prendre la pluie
Geler les pieds, tourner en rond, râler un peu
Recommencer
Prendre la pluie et prendre l’air
Prendre le temps de voire la ville
Etre accueilli, parler histoire, parler projet, parler demain, parler hier, parler spectacle, parler plaisir, parler humain… et se saluer avant l’été.

Un texte de Renaud Grémillon en repérage pour le spectacle "Les Tondues", accompagné par Christophe Nozeran.